Actualités

Terminales ASSP avec l'Esat de Ste Agnès

Par admin francoise-dolto, publié le mardi 15 mai 2018 11:28 - Mis à jour le mardi 15 mai 2018 11:29
Projet.jpg
Suite du projet

Un projet, financé par la région Auvergne Rhône Alpes, a permis aux 23 élèves de la classe de Terminale ASSP, qui se destinent à l'Accompagnement aux soins et au service à la personne, de mieux connaitre le public adulte en situation de handicap, d'aborder  la tolérance vis à vis de la différence, d'apprendre à se connaître et apprendre à reconnaitre les compétences et les qualités de chacun.
Pour faciliter les échanges une première rencontre a permis de faire connaissance, de se présenter et de présenter le travail de la Propreté Urbaine (PU).
Ensuite, durant 5 lundis matins, 6 ouvriers de la PU ont été accompagnés par 12 élèves sur leur chantier habituel, situé sur la commune du Fontanil. Les élèves ont ainsi pu découvrir en quoi consistait le travail sur un site dont l'objectif est de le rendre propre.
D'autres élèves ont également accompagné les personnes du "service d'activité de jour" (SAJ), encadrés par 2 éducateurs. Cette activité s'est déroulée dans l'enceinte du Lycée.
Quelque temps après la rencontre, l'ESAT Sainte Agnès et le SAJ, ont accueilli les élèves et encadrants pour une visite des établissements. Ils ont pu ainsi découvrir en quoi consistait le travail des ouvriers dans un ESAT, comment était organisé les journées du SAJ ainsi que l'accompagnement réalisé par les professionnels des différents services.
Ces rencontres ont permis de faire tomber les peurs du regard de l'autre mais aussi de reconnaître les qualités et compétences de chacun.

Quelques témoignages des ouvriers de la Propreté urbaine : "au début nous avions quelques appréhensions à travailler avec ces jeunes filles, car nous ne nous connaissions pas et nous ne savions pas de quel sujet nous pourrions parler. Mais très vite les relations sont devenues amicales et nous avons sympathisé. Les élèves ont participé aux différentes tâches et se sont intéressées à notre travail en posant des questions"

« Avant de nous quitter, nous avons organisé un pique-nique dans le parc du Fontanil. Chacun avait amené son repas, nous avons discuté et dansé ensemble. Au moment de nous quitter nous étions très émus. Nous gardons un très beau souvenir de cette rencontre qui a permis d’apprendre à mieux se connaitre et faire tomber les fausses idées que l’on peut avoir sans se connaitre ».

www.asmi.asso.fr/